Le guide de votre bien-être à domicile

Magnétisme

Actualités

Le magnétisme combiné à la lithothérapie: deux énergies en action

Patrice Merle n’est pas un simple magnétiseur. Sur son site Internet, on lit qu’il pratique la réflexologie thaïlandaise, la purification de maison et la lithothérapie.
Quand on lui demande comment est venue cette volonté de soigner par les pierres, il nous parle des dons de ses deux arrière-grands-mères et de la découverte de sa propre maîtrise du magnétisme à l’adolescence, quand il s’est mis à poser ses mains sur sa jument et sa famille. La connaissance des pierres est venue ensuite petit à petit, au fil de ses lectures et rencontres.

En quoi consiste cette pratique, qui ne s’appuie sur aucune démonstration scientifique?? Patrice Merle commence par écouter et analyser les gens puis positionne des pierres de couleurs différentes sur les corps des gens, selon les sept chakras, ces points où se concentre l’énergie vitale. C’est là que jouent « l’intuition » et « le ressenti » du lithothérapeute, qui choisit pierres et emplacements pour permettre « une meilleure circulation de l’énergie vitale et apaiser toutes tensions ».

« C’est un peu comme le magnétisme, c’est mon énergie qui va entrer en contact avec la pierre et la retransmettre à la personne », explique Patrice Merle, autour d’une table, sur laquelle est disposée une pierre non taillée qui diminue selon lui le stress.

Après cette séance d’une heure tarifée entre 50 et 60 euros, il peut même conseiller aux gens d’emporter une des pierres qu’ils garderont avec eux plusieurs mois. « Chaque pierre possède une vertu spéciale », nous dit-il. Sur sa petite étagère, des cristaux sont accompagnés d’un prix et d’une petite légende. On apprend ainsi que la fluorine apporte ordre et harmonie ou que l’angélite corrige les déficiences de l’hémoglobine.

Ses visiteurs viennent chez lui par le bouche à oreille, pour des pathologies très diverses. Lundi dernier, il a reçu un homme de 70 ans qui est atteint depuis quinze ans de dépression. « Quand il est reparti, il avait le sourire, m’a fait remarquer sa femme. » Récemment, son voisin s’est fait mal au dos et il lui a scotché une malachite sur la douleur. « Il allait mieux ensuite. »